Prix Saint-Simon 2018 à Claude Martin

 

L’ambassadeur dignitaire Claude Martin s’est vu décerner le 43e prix Saint-Simon le 23 septembre dernier pour son ouvrage « La diplomatie n’est pas un dîner de gala » que nous avions listé dans l’article de ce blog consacré aux diplomates écrivains 2018.

Fait exceptionnel le prix Saint-Simon qui consacre un livre de mémoires, de témoignage, un journal ou une autobiographie à été décerné à l’ambassadeur de France au premier tour de scrutin et à l’unanimité du jury. L’ouvrage, paru aux éditions de l’Aube, est il est vrai une véritable somme de près de 1000 pages, qui ne doit absolument pas décourager le lecteur potentiel car elle est très vivante et attrayante, bref de très grande qualité.

Il succède dans ce prix à Julia Kristeva pour son ouvrage de mémoires « Je me voyage » (Fayard) pour la présentation duquel l’auteure de L’Horloge enchantée (2015) nous avez fait une très belle conférence à l’automne 2017, invitée par Chemin Lisant (Florence Batisse-Pichet), avenue Gabriel.

Nous attendons donc avec impatience une conférence de Claude Martin dont le sous-titre de l’ouvrage pourrait déjà fournir le thème : Paris, Pékin, Berlin.

En attendant, Monsieur l’Ambassadeur de France, toutes nos félicitations.

Les commentaires sont fermés