Propos sur le devoir de réserve de l’ambassadrice pour les Pôles

L’ambassadrice pour les pôles, Madame Ségolène Royal est, ces temps-ci, dans le collimateur de certains parlementaires et de membres du gouvernement. Ils s’insurgent contre le fait qu’elle entende conserver, par-delà ses fonctions, une totale liberté de parole politique. Ils ont raison. Un emploi de la haute fonction publique impose certaines contraintes déontologiques.

Lire la suite