La domanialité publique des établissements de la France à l’étranger

Un important arrêt du Conseil d’État sur la domanialité publique de certains biens immobiliers de la France à l’étranger et la question de la loi à leur appliquer, en l’espèce le cas de la Villa Médicis qui abrite l’Académie de France à Rome.

Lire la suite

Les suites de l’affaire Dunn au Royaume-Uni

Malheureuse affaire dans laquelle l’épouse d’un diplomate américain en poste à Londres a percuté et tué en 2019 un jeune motocycliste, Harry Dunn, âgé de 19 ans, alors que, oublieuse du sens de circulation en Grande-Bretagne, elle circulait en voiture sur le côté droit de la chaussée.

Lire la suite

Une décision du Conseil d’Etat sur le rapatriement d’enfants de djihadistes

Une décision intéressante du Conseil d’Etat auquel il était demandé de statuer sur des décisions de refus du Gouvernement relatives au rapatriement d’épouses et d’enfants (sauf au cas par cas pour ces derniers) de djihadistes détenus dans des camps en Syrie.

Lire la suite

Les nouveaux otages « diplomatiques »

Ne va-t-on pas devoir, un jour prochain, attribuer à certains de nos grands patrons du CAC 40, le statut d’ambassadeurs itinérants à vocation économique pour leur permettre de circuler sous immunité dans le monde entier sans risquer de se faire appréhender et transformer en otages économico-diplomatiques ?

Lire la suite

Cuba et les Etats-Unis. Période 3

Où l’on s’aperçoit qu’il n’est pas si facile d’apaiser plus d’un demi-siècle de tensions émaillé de pics de crise comme le débarquement avorté de la Baie des Cochons, la crise des missiles soviétiques, le prosélytisme révolutionnaire castro-guévarien.

Lire la suite

Cuba et les Etats-Unis. Période 1

Les relations entre la grande île des Caraïbes et les Etats-Unis c’est une siècle et demi de tumulte. La récente reprise des relations diplomatiques entre les deux pays sous la présidence Obama et le pas en arrière que vient de faire le président Trump ce 16 juin 2017, montrent combien un retour à des relations confiantes et apaisée est difficile et prendra du temps.

Lire la suite

A Panama Paper (suite)

Pour comprendre un peu mieux l’opération « Juste cause » lancée en décembre 1989 par le président Georges Bush (1988-1992) à l’encontre du général Noriega et de son régime politique, il faut remonter quelques années en arrière, lorsque se sont conclues les tractations pour la restitution du canal et de sa zone de protection à la République de Panama.

Lire la suite