L’incrimination de narco-terrorisme envers un chef d’État étranger

On peut critiquer la gestion que fait de son pays la président Nicolas Maduro, mais le fait pour les États-Unis d’avoir qualifié officiellement le 28 mars 2020, le président du Venezuela de narco-terroriste susceptible de relever de leurs juridictions, est factice et totalement illicite au regard du droit international public.

Lire la suite